MON PARCOURS

parcours350Je suis né le 4 avril 1963 à Casablanca au Maroc et suis arrivé à Sorgues à l’âge de 2 ans.

J’éprouve pour cette ville où j’ai grandi, étudié, participé à la vie associative, un attachement indéfectible. C’est cette passion pour Sorgues qui m’a amené à me lancer dans la politique à 20 ans. Alors étudiant, je vis ma première campagne électorale en 1983 aux côtés d’Alain Milon.

Six ans plus tard, nous gagnons les élections municipales et je me vois confier un poste d’adjoint. Ce sera aussi l’année où j’obtiens mon diplôme à l’Ecole Française des Attachés de Presse (EFAP).

Je débute ma carrière professionnelle dans la publicité en intégrant un groupe régional de presse et participe ensuite à la création d’un journal gratuit en 1991. J’ai toujours été convaincu que c’est en agissant pour les autres que l’on donne un vrai sens à sa vie.

Quittant le monde de la presse écrite, je deviens collaborateur de cabinet de mairie. Pendant trois ans, je travaille aux côtés du sénateur-maire d’Aubenas, devenant parallèlement assistant parlementaire d’un député ardéchois. Puis j’intègre le cabinet de la députée-maire d’Avignon où je collabore pendant huit ans en tant que chef de cabinet.

Je continue avec beaucoup de plaisir et de motivation à assumer mes fonctions d’élu à Sorgues où je deviens premier adjoint au maire. C’est en 2004 que ma carrière prend un tournant décisif puisque je décide de me consacrer totalement à l’action publique. Quittant l’ombre des cabinets, je me présente un an plus tard aux élections cantonales et suis élu conseiller général du canton de Bédarrides.

Après la démission programmée d’Alain Milon, je deviens maire de Sorgues en décembre 2010 et suis réélu conseiller général dans le canton de Bédarrides en 2011.

En mars 2014, à la tête d’une équipe renouvelée, motivée et ambitieuse nous remportons les élections municipales dès le premier tour. En mars 2015, dans un mode de scrutin largement remanié, en binôme avec Laure Comte-Berger, nous remportons les élections départementales dans le canton de Sorgues.

Le 2 avril, Maurice Chabert est élu président du Conseil départemental de Vaucluse et j’accède aux fonctions de Premier vice-président de l’assemblée départementale où je préside la commission travaux, aménagement, territoire et sécurité alors que je suis membre également de la commission agriculture, eau et environnement. Le 1er janvier 2017, Sorgues fait le choix de quitter avec Bédarrides la Communauté de Communes des Pays de Rhône et Ouvèze pour intégrer la Communauté de Communes les Sorgues du Comtat dont je deviens l’un des vice-présidents.